Comment vous protéger contre des loyers impayés avec huissier ?

Le propriétaire bailleur court un risque financier s’il doit affronter la situation des loyers impayés grâce à un huissier surtout qu’il pratique l’investissement locatif, le pire s’il a pratiqué le prêt immobilier.

Sans loyer perçu qui assure évidemment son revenu, le propriétaire se trouve en difficulté vis-à-vis de son prêt immobilier. L’essentiel est d’éviter ce genre de situation en se protégeant contre un loyer impayé avec un huissier.

L’expulsion d’un locataire mauvais payeur n’est pas une meilleure solution

Si le locataire n’est pas bien choisi et s’avère être très têtu et malhonnête, le dernier recours pour le propriétaire bailleur est l’expulsion. Cet acte, qui a besoin l’intervention d’un huissier, semble onéreux, sans parler des étapes qui peuvent durer des mois, voire des années.

Le pire de la situation est l’accumulation des loyers impayés en faisant appel à un huissier durant le cheminement de la procédure. Il y aussi la faveur, parfois accordée au locataire mauvais payeur, par exemple le délai de 2 mois pour exécuter le commandement de quitter le lieu, et peut-être même  un délai plus long si sa situation sociale s’empire et constatée par le tribunal. Il y a des astuces à observer pour se protéger des loyers impayés grâce à un huissier.

Que faire pour éviter les loyers impayés avec l’aide d’un huissier

Le bailleur doit prendre son temps  avant de signer un contrat de location avec un locataire. Il doit vérifier la solvabilité du locataire, et outre mesure prendre connaissance de ses garanties. Pour ce faire, le bailleur se doit de proposer un logement agréable et se comporte avec respect vis-à-vis du locataire. Si possible, et c’est vivement conseillé, il s’agit de prendre une assurance loyers impayés et de faire appel à un huissier. On ne sait jamais car il n’existe pas de solution sûre à 100% lors du choix du locataire, par exemple le changement imprévu de sa situation professionnelle, un chômage imprévisible, ou par exemple le changement de l’état sanitaire. L’assurance loyers impayés est la plus sûre pour se protéger contre tel cas. A noter que l’assurance fait également l’étude du locataire, de sa solvabilité et de son sérieux  avant d’accorder le contrat d’assurance loyers impayés. Rien n’est pris au hasard.